Enseigner les sciences et la technologie à l'école
Accueil > Programmes et actualités > Culture scientifique > Fête de la science 2021 > "Eurêka ! L’émotion de la découverte"

Rubrique Fête de la science 2021

"Eurêka ! L’émotion de la découverte"

"Eurêka ! L’émotion de la découverte"

Un événement d’envergure

Du 1er au 11 octobre 2021 en métropole, et du 5 au 15 novembre 2021 en outre-mer et à l’international se déroulera la 30e fête de la Science.
Depuis 1991, chaque année, le ministère chargé de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation organise cet événement pour permettre à chacun de découvrir le monde des sciences et de rencontrer les femmes et les hommes qui font la science d’aujourd’hui.

Quelques objectifs

  • permettre à chacun de mieux s’approprier les enjeux des évolutions scientifiques et ainsi favoriser une participation active au débat public
  • sensibiliser le grand public à la culture scientifique
  • stimuler, chez les jeunes, l’intérêt pour la science, la curiosité à l’égard des carrières scientifiques, susciter des vocations.

Une proposition pour les écoles du département de Côte d’Or

Dans ce cadre, le CDRS en collaboration avec la Mission Maternelle 21 et la circonscription des EEA de Dijon, propose aux enseignants du département, du cycle 1 au cycle 3, de mener une enquête au sein de la cour de récréation.

Cette activité s’intègre dans le projet : Mettre en scène la cour de façon recré-active et durable. Toutefois, elle peut être menée sans que la classe ne participe à ce dispositif.

Une invitation à investiguer dans la cour de récréation

Pour susciter la motivation, un défi sera proposé sous la forme d’une invitation pour le cycle 1 ici et pour les cycles 2 et 3 ici. Un débat au sein de la classe permettra d’expliciter certains termes et de définir une démarche pour mener cette enquête.

Un exemple de trace est consultable ici.

La trace élaborée par la classe pourra être renvoyée au CDRS par courriel à l’adresse : sciences.21@ac-dijon.fr.
Une collection pourra ainsi être constituée et mutualisée pour garder en mémoire. Deux possibilités :
- utiliser le modèle proposé ici,
- ou réaliser une affiche sur un format adapté qui peut ensuite être photographié et transmis.

Objectifs :
Il s’agira de stimuler et d’aiguiser les sens dans un contexte sécurisé et sécurisant pour :

  • construire progressivement la personnalité, l’identité, la singularité de chaque élève,
  • favoriser l’épanouissement à travers l’expression des ressentis et la mise en mouvement du corps,
  • aborder diverses thématiques autour du vivant, des matériaux et des objets techniques de la cour.

PISTES pédagogiques pour accompagner l’enquête par une APPROCHE SENSORIELLE

En fonction du niveau des élèves, adapter la séance tant sur le plan du lexique que des modalités et des traces.

Observer, écouter, toucher dehors : comment ?
A plusieurs reprises, proposer un "bain sensoriel" au sein de la cour autour d’un questionnement :

  • Que voit-on, qu’entend-on, que touche-t-on, que sent-on dans la cour ?

Laisser les élèves s’exprimer (à l’oral comme à l’écrit) sur ce qu’ils perçoivent et ressentent. Recueillir leurs propositions en les notant, en les enregistrant.
Au fil des "bains", cibler un point de la cour, un matériau à repérer et à observer, (fissure dans le béton, grille d’évacuation, pilier...), à toucher (terre, sable, écorce...), à écouter finement (bruit des feuilles, de la pluie sur le préau, grincement de la porte...)
Proposer :

  • une écoute les yeux fermés pour recueillir le maximum de bruits et de sons. S’interroger sur la sensation perçue, est-ce un son agréable ou non, autorisé ou non ?
  • une observation silencieuse de quelques éléments. Associer une couleur à l’aide d’un panel de plusieurs tissus ou papiers de couleurs différentes et un ressenti quant à la texture.

Comparer les éléments perçus au fil des "bains" (mettre en évidence ce qui change, ce qui ne change pas).
Dessiner (vue globale ou zoom) et/ou photographier (sous différents angles) dehors puis dedans.

Réaliser des déambulations en binôme, un élève guide dans la cour son camarade (qui a les yeux fermés) avec des gestes précis, il peut lui faire toucher des éléments. L’objectif étant de développer la confiance en soi, en l’autre et la coopération. A l’issue du parcours, l’élève doit imaginer l’endroit où il peut se trouver, l’itinéraire réalisé. Des consignes peuvent être introduites à l’oreille de celui qui guide, toucher quelque chose de lisse, tourner deux fois à droite... Engager un débat ensuite sur ce qui a été perçu (y-a-t-il une correspondance avec la consigne donnée ? )
Notes :
Prévoir également des photographies qui permettront de situer et/ou de repérer :
• des matériaux/des textures : sable, gravier, béton, métal, herbe, écorce...
• différents objets techniques : banc, fenêtres, lampes, piliers...
• des végétaux, des animaux : arbres, insectes...
Un exemple d’objets techniques recensés dans une cour d’école ici.

Prolongements :
• Lister ce qui est vivant et ce qui ne l’est pas. Comparer.
• Mettre en évidence ce qui est fabriqué par l’homme.
• Imaginer d’autres défis sensoriels au sein de la cour, de la classe.

Contacts

Agnès GOLAY

Maître ressource
Centre départemental de ressources en sciences
(CDRS)

3/5, rue Dixmude
21000 DIJON
 
téléphone 03.80.28.74.11
courriel : écrire

S'informer, rechercher, nous contacter