Enseigner les sciences et la technologie à l'école

Rubrique BIODIVERSITÉ

Unité et diversité du vivant

Appréhender le vivant : de la fiction à la réalité


Développer :

  • l’observation, la manipulation, le jeu et la prise d’indices,
  • le dessin d’observation à partir de différents supports,
  • l’argumentation et l’esprit critique en s’appuyant sur des ressources diverses (vidéos, Internet, livres, documentaires…),
    afin de :
  • construire un lexique des attributs pour décrire un animal,
  • rechercher des ressemblances et des différences entre les animaux, appréhender la notion de biodiversité,
  • situer l’homme dans l’échelle du vivant,
  • permettre aux élèves d’oser et d’expérimenter à travers une diversité de « langages » et d’outils ( scientifiques, artistiques, numériques...).

Appréhender la démarche scientifique : oser (en lien avec l’estime de soi), formuler des hypothèses et les éprouver.
Les différents temps décrits ci-dessous ne sont pas linéaires mais peuvent être abordés en parallèle avec parfois des retours en arrière.

TEMPS 1 :Observer, dessiner, décrire un animal : construire un lexique scientifique à travers une approche sensorielle

Mettre en place un univers : créer une ambiance sonore, tactile, visuelle...

Grâce à des boites mystères fabriquées à partir de matériel de récupération :

Imaginer et percevoir pour décrire.

Associer et choisir des matériaux qui évoquent les animaux.
Production réalisée dans la classe de PS/MS/GS de S. Dao, EMA Devosge* CDRS

Dessiner] mais aussi modeler, photographier pour :

  • Construire le lexique autour de l’animal : des mots employés par les élèves au lexique scientifique.

Aborder diverses représentations de l’animal (en lien avec les arts et divers albums) pour travailler le lexique de description, comparer et consolider le lexique des attributs : yeux, bouche, bec, squelette interne ou externe, plumes, poils, 4 membres, pattes, coquille…

  • gravures,
  • dessins scientifiques,
  • sculptures (divers matériaux),
  • photographies (diverses vues)...

Représenter l’animal  d’un point de vue scientifique dans sa globalité ou l’une de ses parties avec diverses techniques (calque, contour, symétrie…), du papier au numérique.

Vers d’autres représentations : pixelisée, recyclée
Exemple : Une silhouette recouverte de divers tissus.

TEMPS 2 : Définir les caractéristiques du vivant

Identifier et caractériser les modifications subies par un organisme vivant (naissance, croissance, capacité à se reproduire, vieillissement, mort) au cours de sa vie à partir de divers supports : élevages, vidéos, textes, photographies, visite de fermes pédagogiques, d’expositions...

Vers la réalisation de cartes d’identité innovantes et la création d’un cabinet de curiosités dans l’école (mise en voix de productions, expositions participatives avec les familles)

TEMPS 3 : TRIER, RANGER, CLASSER

Rechercher les ressemblances et les différences entre les espèces et/ou au sein d’une espèce, aborder la biodiversité.

S’interroger sur : Qui ressemble à qui ? Pourquoi ?
Utiliser des critères pour classer des êtres vivants
Distinguer : trier (pour déterminer), ranger (par ordre croissant ou décroissant) , classer (pour comprendre) l’histoire de la vie, l’histoire de l’humanité.

Utiliser des ensembles emboîtés et classer des collections d’animaux.
Une démarche possible à consulter ici.

TEMPS 4 : JOUER

Utiliser ou créer diverses jeux ( jeu de l’oie, Time’s up, memory...) à partir des animaux étudiés en lien avec des albums permet de consolider le lexique scientifique.
Un exemple de règle de jeu ici.
Un lot d’animaux ici.

TEMPS 5 : Mettre en œuvre des protocoles

Répondre à une problématique
Au cycle 3 : Quel sens utilise le ver de farine pour trouver sa nourriture ?

Au cycle 2 : A quoi servent les poils des animaux ?

Contacts

Agnès GOLAY

Maître ressource
Centre départemental de ressources en sciences
(CDRS)

3/5, rue Dixmude
21000 DIJON
 
téléphone 03.80.28.74.11
courriel : écrire

S'informer, rechercher, nous contacter